Edito #1 : c’est quoi le green lifestyle ?

GREENCO.001

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. J’ai 33 ans. Un peu intimidant cet âge « charnière », non ? Pas si loin de la trentaine mais, quand même, tu commences à aller vers… Vers quoi d’ailleurs ?

Sigmund [Freud] [version 2015] dirait peut-être que le lancement de ce blog est une façon de contourner les questions existentielles.

Moi je dis que ce blog est mon existentiel !

OK, le préambule est un peu bancal. Mais c’est ma manière à moi de vous souhaiter la bienvenue dans mon aventure, chers lecteurs/trices de la première heure [merci les amis !]

Bienvenue !

Au risque de paraître niaise, j’ai toujours vu la vie comme une chance formidable de squatter notre jolie planète pendant un laps de temps. Alors, quitte à la squatter, autant le faire avec élégance à son égard. Un peu comme le respect et le doux amour que l’on porte à nos grands-parents, vous voyez le genre ?

Sans être experte, fondamentaliste ou militante, le rapport Homme-Environnement m’a donc toujours intéressée et je me suis toujours plus ou moins appliquée à essayer de bien faire. Ajoutez à cela une hypersensibilité très candide et un chouilla handicapante au quotidien, et je vous laisse imaginer ce qu’endure mon entourage.
[La fille capable de pleurer devant la pub Royal Canin ? C’est moi ; la fille qui s’arrête pour récupérer le hérisson tout seul au bord de la route ? Encore moi !]

Mais La 1ère vraie grosse claque le 1er vrai déclic, je l’ai eu en 2009, devant le film GREEN du réalisateur français Patrick Rouxel, sur les ravages de la culture de palmier à huile en Indonésie. [Vous avez 45 minutes devant vous ? Je vous préviens, ce n’est pas très gai, mais ça en vaut la peine].

green_aff
image-230

Lien direct vers le film ici.

Inutile de vous dire à quel point je me suis sentie investie d’une conscience écolo forte après ça.
A base de : « L’huile de palme dans ma vie, c’est fini ! »  ……« Je plaque tout et je file à Bornéo sauver les orang outans ! » …… « Mais comment peut-on fermer les yeux sur cette catastrophe environnementale ! ». Etc., etc.

Sauf que d’une part, prendre connaissance de cette catastrophe environnementale précise, c’est un peu la porte ouverte à toutes les fenêtres – et la garantie de finir sous Prozac.
[Et le plastique dans les océans ? Et la culture du soja en Amérique du Sud ? Et les ours blancs au Pôle Nord ? Et TOUTES les autres causes environnementales ET humanitaires ?]

Et que d’autre part, tu as le quotidien qui te rattrape. Moi, perso, mon quotidien c’était un job de marketeuse dans le secteur du luxe doublé d’un sacré faible pour la mode, les chaussures, la cosméto… Tous ces trucs de fille bien frivoles mais tellement, tellement agréables ! Contradiction, quand tu nous tiens…

L’autre déclic a été la naissance de ma fille. Je vous passe le discours sur la prise de conscience liée à l’arrivée du divin enfant.

Seulement voilà

Quand tu n’es ni militant ni expert, mais juste une personne lambda qui essaie de faire au mieux dans ton petit tourbillon du quotidien… Tu la cases où l’écologie ? Et surtout, tu la cases comment ?

Plutôt que de parler écologie sur ce blog, j’essaierai avant tout de parler « GREEN LIFESTYLE ».

Un anglicisme, certes, pour définir un certain Art de Vivre. Au quotidien, l’idée est d’opter pour des choix de consommation éthiques et plein de bon sens.

  • Pour prouver que nous avons tous la possibilité de minimiser l’impact de notre consommation sur l’environnement et sur les gens.
    [Et pas seulement les plus audacieux qui partent vivre en mode auto-suffisant au fond de la forêt].
  • Pour montrer l’étendue des choix qui s’offrent à nous afin d’apporter sa touche à l’édifice.
    [Non, le Green Lifestyle ne se résume pas QUE à mettre des produits estampillés bio dans son panier de courses].
  • Pour faire la part des choses sans se voiler la face.
    [Un choix que l’on pense éthique et responsable de prime abord cachera à peu près toujours une/des contrepartie(s)].

Dès lors, à chacun d’opter pour les compromis qui lui conviennent. Après tout, la vie actuelle est telle qu’elle est, il faut composer avec… Et rester optimiste, non ?!

Pour ma part, cette aspiration à une vie plus green, je la construis pas à pas. Je teste, je m’informe, j’essaie de comprendre et d’en faire mon quotidien.

Sur ce blog, je partagerai mes explorations pour essayer de vous aider à faciliter votre quotidien.

Cheers !

P.S.: Merci à la photographe Béatrice Lechtanski qui a très gentiment accepté de me « prêter » une de ses jolies photos pour ce post. Son rapport à la nature est à la fois doux et poétique. ET elle fabrique des confitures (ici) (que je vais m’empresser de goûter) !


Nota Bene

J’ai bien conscience du côté très touchy du débat et du rapport souvent extrême entre écolos et non écolos, partisans de ceci et défenseurs de cela. Ce sont ces extrêmes qui nous poussent dans nos retranchements.

Exemple : il y a quelque jour, je lisais sur Facebook ce post de la Présidente de l’Association Sea Shepherd France qui, suite à une avalanche de critiques, a été obligée de se justifier du choix de ne pas consommer de protéines animales sur leurs bateaux lorsqu’ils sont en campagne en mer…

Mince, ces personnes embarquent bénévolement, ils s’impliquent pour une cause qui leur est chère, ils font avancer leur schmilblick (et pas n’importe lequel), ils sont cohérents dans la démarche… Et on leur tombe dessus parce qu’ils ne mangent pas de viande/poisson ?! Heu… WTF ?!

16 commentaires sur “Edito #1 : c’est quoi le green lifestyle ?

  1. bon ben je crois que je suis la prems… faut dire que je l’attendais ton blog… comme toi j’ai eu un gros déclic il y a quelques années…. et je suis toujours preneuse d’idées ou de points de vues…
    Je souhaite longue et belle vie à ton blog…. et pleins de belles choses a celle l’entretien.

    1. Waouh mon tout premier commentaire ! Merci Mlle Monnot ;) Bon, tu me diras si les « trucs & astuces » que tu trouveras sur le blog t’aideront au quotidien ? Et puis si tu as des idées à partager, je suis preneuse. Bisous !

  2. Bravo pour ce lancement! Je te souhaite d’avoir beaucoup de plaisir à partager avec tes lecteurs et un peu de succès (il en faut un peu aussi…). j’ai hâte de lire la suite!
    Bise, Eva (du fin fond de sa forêt, pas encore auto-suffisante, mais presque…hehe)

  3. Je suis impatiente d’en lire plus, car on parle souvent de tout ça, mais pas de cette façon… J’aime beaucoup ton style d’écriture en plus, et les sujets promettent d’être intéressants! Félicitations, et j’ai hâte! :)

  4. J’adore !
    J’avoue, au debut, je me suis dis : Allez encore de l’ecolo… Et moi la maman avec 3 enfants, toujours speed, pas grande cuisiniere, pas vraiment artistique, un penchant carrement plus affirme pour l’humain (et ses modes de fonctionnement) que pour l’animal, quoique que , en vieillissant les animaux du monde m’emerveillent de plus en plus (via Geographic planet with the kids !!!).. bref.. Le blog hyper culpabilisant quand on est pas dans l’extreme, pas riche (pour consommer du bio) ou pauvre (dans une cabane en pleine campagne), pas militante mais contradictoire dans certains choix (beaucoup!) parce qu’on vit, tout simplement et qu’on n’ analyse pas tout (surtout ce qu’on mange!) pour ne pas tourner dingue !
    Alors MERCI>> parce qu’enfin UN blog qui s’infiltre doucement dans la realite de la vie et dans la societe telle qu’elle est Aujourd’hui ! et puis parce qu’en veillissant ces questions sur l’alimentation et l’environnement nous interpellent de plus en plus.
    J’aime aussi beaucoup la forme.
    All the best.

    1. Bonjour Sarah,
      Mais comment te dire à quel point ton commentaire me touche, car tu as complètement « perçu » l’objectif de ce blog. Un immense merci pour tes encouragements, j’espère qu’Into The Green t’apportera dans ton quotidien avec tes petits Kids ! Love from France ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>